Attention à la fraude et aux escrocs

Release Date:
octobre 4, 2021

Après une catastrophe, les escrocs, les usurpateurs d'identité et autres criminels tentent souvent de profiter des survivants de la catastrophe. Les responsables fédéraux et étatiques de la gestion des urgences exhortent les résidents à surveiller et à signaler toute activité suspecte.

Des personnes sans scrupules peuvent essayer de profiter des survivants vulnérables en se faisant passer pour des agents officiels des services de secours en cas de catastrophe, ou même pour des proches essayant d'aider les survivants à remplir leurs demandes.

Les pratiques courantes de fraude post-catastrophe sont en particulier les suivantes :

Fausses offres d'aide de l'État ou fédérale : Les employés fédéraux et étatiques ne sollicitent ni n'acceptent d'argent. Le personnel de la FEMA et de la Small Business Administration des États-Unis ne facture jamais les demandeurs pour l'assistance en cas de catastrophe, les inspections ou l'aide pour remplir les demandes.

De faux inspecteurs du logement : lorsqu'une catastrophe se produit, les demandeurs peuvent être à la merci de faux inspecteurs du logement qui prétendent inspecter les dommages au nom de la FEMA. Demandez à voir le badge d'identification de l'inspecteur. Tout le personnel et les prestataires de la FEMA ont une pièce d'identité officielle avec photo laminée. Les inspecteurs du logement ont le numéro d'enregistrement FEMA à neuf chiffres de chaque demandeur. Les inspecteurs sur le terrain peuvent utiliser différents types de méthodes de communication pour contacter les candidats. Les inspecteurs peuvent appeler à partir de téléphones émis du gouvernement ou de téléphones portables personnels, de sorte que les demandeurs peuvent recevoir des appels de différents indicatifs régionaux. Les inspecteurs peuvent également les contacter par SMS et e-mails, en utilisant les coordonnées fournies par les demandeurs dans leurs demandes à la FEMA. Mais les inspecteurs ne demandent jamais d'argent pour effectuer une inspection.

Il peut arriver qu'un représentant de la FEMA doive vous contacter pour vérifier des informations personnelles. Vous devez demander un numéro d'identification FEMA. Si vous n'êtes pas sûr de l'identité de l'appelant ou si vous vous méfiez de quelqu'un qui dit être un inspecteur du logement envoyé par la FEMA, appelez la ligne d'assistance de la FEMA au 800-621-3362 (711/VRS). Les lignes sont ouvertes de 8h à 19h, sept jours sur sept, et les opérateurs peuvent vous mettre en contact avec un agent qui parle votre langue. Si vous utilisez un service de relais tel qu'un service de relais vidéo, un service téléphonique sous-titré ou autre, communiquez-en le numéro à la FEMA.

Faux agents du gouvernement : vous pouvez être contacté par des escrocs se faisant passer pour des agents des secours et qui demandent de l'argent en échange de services. Le personnel fédéral, étatique et local ne sollicite ni n'accepte d'argent. Les employés des secours fédéraux en cas de catastrophe ne promettent pas non plus d’aide financière en cas de catastrophe.

Sollicitations caritatives frauduleuses : Une liste d'organisations caritatives réputées approuvées par la Wise Giving Alliance du Better Business Bureau peut être consultée sur Give.org. Des criminels dupent les survivants en envoyant des communications frauduleuses par courrier électronique ou sur les réseaux sociaux et en créant de faux sites Web conçus pour solliciter des contributions.

L'Alliance conseille de ne pas répondre aux e-mails non sollicités. Méfiez-vous des télévendeurs agressifs et des fausses œuvres de bienfaisance qui semblent réelles en utilisant des noms qui semblent familiers. Pour plus d'informations sur la prévention des escroqueries aux dons de bienfaisance, consultez le site Web de la Federal Trade Commission à Scam Alerts.

Escroqueries à l’annonce de location : la Federal Trade Commission a connaissance d’escroqueries aux annonces de location. Par exemple, les escrocs savent qu’il peut être difficile de trouver le bon appartement ou la bonne location de vacances, et donc de renoncer à une bonne affaire apparente. Pour en savoir plus sur les arnaques aux annonces de location, consultez Rental Listing Scams.

Méfiez-vous des prestataires sans licence/non assurés : souvent, après une catastrophe, des personnes se présentent comme des sous-traitants légitimes. Demandez des références, soyez prudent avec les paiements anticipés et assurez-vous qu'ils sont agréés et obtiennent les permis appropriés. Avant d'embaucher un entrepreneur pour rénover un logement, vérifiez s’il est agréé ou enregistré dans votre comté :

Si vous avez connaissance de fraude, de gaspillage ou d'abus, vous pouvez les signaler - 24 heures sur 24, sept jours sur sept - à la ligne d'assistance téléphonique de la FEMA contre la fraude en cas de catastrophe au 866-720-5721 ou par courrier électronique à Disaster@leo.gov.

Si vous pensez que vous ou un être cher avez été victime d'une escroquerie ou d'une usurpation d’identité, signalez-le immédiatement à la police locale ou au service du shérif, ou contactez le bureau du procureur général de l'État de New York :

Pour être orienté vers des agences qui répondent aux besoins spécifiques des communautés,  appelez le 211 ou consultez https://www.211nys.org/contact-us. Pour les résidents de la ville de New York, appelez le 311.

Pour obtenir les dernières informations sur les activités de rétablissement à New York à la suite de l’ouragan Ida, consultez fema.gov/disaster/4615. Suivez-nous sur Twitter à twitter.com/femaregion2 et facebook.com/fema.

Tags:
Dernière mise à jour