Federal Emergency Management Agency

UNE COMMUNAUTÉ DU NEW JERSEY SE TIENT LES COUDES PENDANT L'OURAGAN ET APRÈS

Main Content
Release date: 
02/08/2013
Release Number: 
4086 - NR 103

Linda et Bill Tanchak, un couple charmant du New Jersey sont ensemble depuis plus de 45 ans. Ils se sont mariés en 1968 et ont vécu une grande partie de leur existence à Marlboro Township dans le comté de Monmouth. En 2011, ils ont tout empaqueté et ont emménagé dans leur nouvel appartement sur la côte à Asbury Park. Deux ans plus tard, à la fin d'octobre, ils ont pu ajouter un fait marquant à l'histoire de leur vie : nous avons survécu à Sandy.

L'OURAGAN

« L'ouragan parfait », comme les météorologistes l'ont appelé, a atteint les côtes du New Jersey le 29 octobre 2012, déchaînant des vents de 130 km/h et des vagues de tempête menaçantes dans toutes les communautés du bord de mer.

Les Tanchak, comme des douzaines de leurs voisins, ont choisi de rester dans leur immeuble du bord de mer situé sur Ocean Avenue à Asbury Park. Asbury Tower - une résidence abordable pour personnes âgées à faible revenu - est coincée entre Deal Lake et l'océan Atlantique, ce qui la rendait très vulnérable à la colère de Sandy.

« Nous avons eu Irène l'année dernière, qui a sans aucun doute causé quelques problèmes. Toutefois, quand on vous annonce qu'il s'agit de l'ouragan du siècle, vous ne pouvez pas ignorer l'avertissement, »  a déclaré Nancy Hamsik, le directeur exécutif d'Asbury Tower. « Il s'agit certainement d'une expérience que je n'oublierai pas, et que les résidents eux-mêmes ne pourront pas oublier de leur vivant ».     

Les vents féroces de Sandy ont provoqué une panne d'électricité, laissant les résidents et le personnel dans l'obscurité avec des températures en baisse constante pendant près d'une semaine.  Le parking, les puits d'ascenseur et tout l'étage du bas de l'immeuble furent inondés d'eau, provoquant des dommages considérables à la salle d'activités, au salon de beauté et au mini commerce de proximité.

« Nous savions que l'ouragan s'approchait et nous avons fait tout ce que nous pouvions pour nous préparer - à savoir notifer les résidents, vérifier qu'ils étaient prêts et s'assurer qu'ils avaient leur trousse de secours à portée de main », a dit Hamsik. 

L'ÉVACUATION

Après le rétablissement de l'électricité, les résidents encore dans l'immeuble furent forcés de l'évacuer en raison d'un incendie d'origine électrique survenu au sous-sol.  Ils furent évacués en groupe vers un refuge de Wall Township, puis ils furent transférés vers l'hippodrome de Monmouth Park à Oceanport où d'énormes tentes avaient été installées par des spécialistes de la gestion des situations d'urgence pour accueillir les agents des services publics de l'extérieur qui étaient venus pour aider à rétablir l'électricité.

La FEMA (Federal Emergency Management Agency) et le Monmouth County Office of Emergency Management contactèrent le groupe au refuge et les aidèrent à s'inscrire à la FEMA. 

« Quand ils arrivèrent à Monmouth Park, ils insistèrent pour rester ensemble dans la même section, afin de pouvoir prendre soin les uns des autres », a déclaré Carolyn Robertshaw, coordinatrice des activités à Asbury Tower. « Ils s'entraidaient et s'il y avait quelqu'un qui ne pouvait pas faire quelque chose, d'autres intervenaient pour l'aider ».

UNE SOLUTION TEMPORAIRE, NOVATRICE

À 9 km d'Asbury Park à Neptune Township, se trouvait un tout nouveau Hampton Inn qui l'ouragan avait pratiquement laissé intact.  Les pouvoirs publics locaux signalèrent aux responsables des situations d'urgence l'existence de cet hôtel vide, à quatre semaines de son ouverture si Sandy n'était pas venu ravager le Garden State.

« Notre but était de rendre l'hôtel opérationnel dès que possible et de le transformer en refuge temporaire », a indiqué Mike Oppegaard, le directeur des situations d'urgence (Office of Emergency Management) de Monmouth. « Nous voulions que priorité soit donnée aux survivants de l'ouragan Sandy, et plus particulièrement, à ceux du refuge de Monmouth Park ».

UN EFFORT DE TOUTE LA COMMUNAUTÉ

En moins de deux semaines, l'hôtel avait été nettoyé, aménagé et l'électricité installée, et le 14 novembre 2012, il ouvrit ses portes aux survivants de l'ouragan Sandy. 32 personnes âgées d'Asbury Tower, y compris le groupe ayant trouvé refuge à Monmouth Park, emménagèrent dans l'hôtel dans le cadre du programme Transitional Sheltering Assistance (aide à l'hébergement temporaire) de la FEMA.

« Ceci prouve que la collaboration de tous peut produire des résultats remarquables »,  a dit Oppegaard. « On ne peut pas écrire de meilleur script que cette histoire ».

Les personnes âgées restèrent cinq semaines dans l'Hampton Inn, dans le cadre du programme d'aide à l'hébergement temporaire, pendant que le personnel et la direction d'Asbury Tower s'efforçaient de faire retourner la résidence à une vie normale.

Pendant cette période, l'hôtel, de concert avec des organismes bénévoles et des organisations confessionnelles et communautaires, répondaient aux besoins immédiats des survivants.  Des repas chauds aux transports gratuits pour les consultations de médecins sans oublier les services religieux, le personnel de l'hôtel a travaillé avec les bénévoles pour fournir ces services et faire en sorte que les survivants se sentent le mieux possible.

LE RETOUR

Moins de cinq semaines après l'arrivée de Sandy, les résidents d'Ashbury Tower reçurent l'appel téléphonique qu'ils attendaient le plus : Vous pouvez revenir chez vous en toute sécurité. Le 28 novembre, l'immeuble rouvrait ses portes.

« Nous étions heureux de pouvoir rentrer. Tout le monde accueillait tout le monde quand nous sommes arrivés », a indiqué Bill Tanchak. « Il existe maintenant une camaraderie certaine. On fait vraiment partie d'une même famille ».

Les pièces communes d'Asbury Tower débordaient de rires, de bavardages et d'histoires. Pour les Tanchak et leurs voisins, qui savent ce que cela signifie de se préparer ensemble, de vivre en refuge ensemble et de rebâtir ensemble, l'ouragan Sandy est un épisode presque heureux de leur histoire.

 

La mission de la FEMA est d’aider nos concitoyens et les premiers intervenants  à développer, maintenir, et améliorer notre capacité de préparation, protection, réponse, récupération et atténuation de tout danger.

Suivez la FEMA en ligne sur www.fema.gov/blog, www.twitter.com/fema, www.facebook.com/fema, et www.youtube.com/fema. Suivez, également, les activités de l'administrateur Craig Fugate sur www.twitter.com/craigatfema

Les liens avec les médias sociaux sont donnés uniquement à titre indicatif. La FEMA n'avalise aucun site web, entreprise ou application d'origine non-gouvernementale.

 

Last Updated: 
02/08/2013 - 12:21
State/Tribal Government or Region: 
Related Disaster: 
Back to Top